vendredi 6 octobre 2017

Rio de Janeiro

Nos premiers pas ... sur le sable chaud de Rio de Janeiro !


Selfie Corcovado

Ça y est, c'est maintenant, le voyage commence !! Nous sommes dans l'avion direction Rio. 11h de vol nous séparent de notre destination. Toutes les formalités administratives sont faites, le sac est prêt, les premières nuits réservées. Un seul détail nous tracasse: la possibilité de se faire refouler par les autorités brésiliennes. En effet, si le visa n'est pas nécessaire pour les francais en voyage, il faut normalement avoir un billet de sortie du territoire pour entrer au Bresil. Chose que nous n'avons évidemment pas.




C'est donc armés de notre plus beau sourire, les fesses un peu serrées et prêts a argumenter que nous arrivons à la douane😝

Finalement, en moins de 30 secondes, nos passeports sont tamponnés et l'aventure peut continuer. Nous sommes soulagés !

Nous récupérons les bagages puis, malgré les mises en garde d'un aimable chauffeur de taxi ("bus is very dangerous, very dangerous!!"),  nous quittons l'aéroport, en bus. Direction l'appartement du sympathique Léandro qui nous hébergera les 3 prochains jours.

De là, nous sillonnons la ville et visitons les incontournables lieux touristiques: les plages de Copacabana et d'Ipanema, le Corcovado, le quartier branché de Leblond, le centre historique, le quartier des affaires et la colline aux allures de petit village, Santa Teresa.

Beach volley à Ipanema

C'est en arpentant les rues que naissent nos premières impressions sur le Brésil et Rio. Cette dernière est immense et grouillante. L'automobile y est reine (nous pensons sérieusement à leur envoyer Anne Hidalgo). Les belles plages étendues sur plusieurs kilomètres sont un véritable lieu de vie pour les Cariocas. Ils y pratiquent une multitude de sport : volley, footvolley, natation, musculation et ont élevé le selfie au rang d'art.

Charlotte à Copacabana

La ville est plutôt sûre, contrairement à ce que nous avions pu lire ou entendre. Les brésilens que nous avons croisés sont avenants et proposent leur aide spontanément. Très peu parlent anglais, mais barragouiner un portugais espagnolisant suffit à se faire comprendre.

Nous découvrons également ce qui sera sans doute pour nous l'un des meilleurs plans au Brésil: les buffets au kilo. De nombreuses enseignes proposent cette formule et fond salle comble à l'heure du déjeuner. Les travailleurs de tous les horizons, du jeune cadre dynamique au balayeur de rue, s'y retouvent pour Fluncher autour d'un large et délicieux buffet pour moins de 20 reales / 5 euros.

Pour quitter Rio, direction l'aéroport où nous devons décoller pour notre prochaine destination ... C'est à l'issue d'une course folle que nous sautons in extremis dans l'avion. Nous avions "oublié" que nous étions un vendredi fin d'après midi. Le bus roulait péniblement à 25 km engorgé dans des bouchons interminables.

Trois jours nous aurons suffit à ressentir Rio, magnifique métropole balnéaire un brin assourdissante. C'est fourbus après plusieurs dizaines de km de randonnée urbaine que nous nous envolons donc pour Fortaleza, capitale de l'état du Ceará dans la région du Nordeste, plus propice au farniente.

👉👉 Bon plan / Mauvais plan 💡:
Les buffets aux kilos : Présents un peu partout dans la ville pour des prix allant de 30 à 60 reales par kilo. Sans doute l'option la plus équilibrée et économique à Rio.
Flyonward.com : pour une dizaine d'euros, ce site propose de vrais billets d'avion valable de 24 à 48h pour pouvoir entrer au Brésil (par exemple) si vous n'avez pas de billet de sortie du territoire. D'après notre expérience, c'est inutile en plus d'être une arnaque. Nous avons fait un test avant le départ. Resultat: 9 euros dépensés, absence de réponse du site et aucun problème pour entrer au Brésil.

Charlotte dans le centre historique de Rio

Vue de Rio

Charlotte et Alex devant la "Vue de Rio"

Alex devant la plage d'Ipanema

Poste de sauvetage à Copacabana

Copacabana de nuit




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire