mardi 19 décembre 2017

L'envers du voyage, les 7 différences entre Instagram et la réalité.

Que ce soit sur Instagram ou sur leurs blogs, les voyageurs (nous y compris) racontent leurs plus belles aventures et exposent leurs plus beaux clichés. Après 3 mois de voyage, il nous a semblé que cela en donnait une vision un peu édulcorée. Qu'il manquait un petit quelque chose... Pour rétablir la vérité, voici 7 moments du quotidien qui n'apparaissent pas sur Instagram et qui font la réalité du voyage.


Photo paradisiaque presque pas retouchée

1) Les chambres d'hôtels un peu miteuses


En 3 mois de voyage, nous avons fait plus d'une vingtaine de logements différents. Hôtel, auberge de jeunesse, chambre chez l'habitant, camping,... Nous avons fait à peu près tout les types d'hébergement possibles. La seule constante ? Le prix, bas. Entre la chambre ayant pour unique mobilier un lit, celle sentant le renfermé ou celle à côté d'une basse-cour (il est possible de combiner), nous sommes la plupart du temps bien loin du cliché de l'hôtel paradisiaque. 

Instagram (@grandhotelbaronedisassj) vs la réalité: les chambres d'hôtels

2) Faire sa propre bouffe


Dans la vraie vie, tu prends en moyenne trois repas par jour. En voyage, c'est pareil. Prendre tous ces repas au restaurant peut être lassant à la longue et assez onéreux. Le backpacker averti préféra donc en cuisiner lui même une partie, ce qui lui permettra de varier ses menus et de préserver son tube digestif des bouilli-bouillis à l'hygiène douteuse.

Instagram (@mrfinedining) vs la réalité: faire sa bouffe


3) La lessive 


A moins de voyager nu ou d'être un gros crado, le stock d'affaires propres s'épuise assez rapidement lorsque l'on voyage plus de quelques semaines. Il faut donc régulièrement faire des lessives. S'il est possible de trouver des laveries pour quelques euros, bien souvent le voyageur avisé préféra utiliser son "Génie sans frotter" pour laver les 4 slips et les 3 t-shirts qui constituent l'essentiel de sa garde robe.


Instagram (@breathe_luxury) vs la réalite: la lessive

4) Les interminables trajets en bus


On oublie l'avion pour des questions évidentes de budget et on se concentre sur un moyen de transport plus économique: le bus. Si en France il nous viendrait rarement à l'esprit de faire 20 heures de bus pour traverser l'Europe, en voyage cela semble tout à fait censé. Notre record ? 29 heures entre Salvador de Bahia et Belo Horizonte. 

Instagram (@alexlhr) vs la réalité: le bus


5) Les moments glauques dans des lieux inconnus


Comme nous bougeons beaucoup, nous arrivons en permanence dans des endroits inconnus, parfois à des horaires improbables. C'est toujours un plaisir de se balader dans une ville inconnue avec son gros sac à dos à 2 heures du matin, de tomber en panne au bord de l'autoroute, ou d'arpenter les environs d'une gare routière à la nuit tombée.

Malheureusement pas de photo pour illustrer ce paragraphe. Dans les moments glauques, tu évites de sortir ton appareil photo ou ton smartphone.


6) Découvrir de nouvelles cultures 


Voyager c'est partir à l'aventure, explorer de nouveaux endroits, s'ouvrir aux autres et expérimenter de nouvelles choses... Comme par exemple déguster un croissant au beurre au Brésil ou une fondue savoyarde en Bolivie.


Instagram (@hats_off_photography) vs la realité: découvrir de nouvelles cultures


7) Les lieux touristiques bondés 


La magie de la photographie c'est de pouvoir de pouvoir prélever un morceau d'image hors de tout contexte. C'est encore plus vrai sur Instagram ou sur un blog. En réalité, quand tu visites un lieu touristique, tu n'es jamais seul ! La preuve en image. 


Instagram vs la réalité: les lieux touristiques

Même si on est assez loin de la version romancée et edulcorée d'Instagram, voyager reste une experience absolument extraordinaire. Ce sont ces petits tracas qui font également la beauté du voyage et le rendent unique. C'est une facette differente, bien souvent occultée: celle de la vie au quotidien. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire